La Belle et la Bête

Représentations

samedi 16 décembre | 20h
dimanche 17 décembre | 16h


Informations

  • TARIFS :
    Cat.1
    normal 43€ | massicois 32,5€
    Cat. 2
    normal 38€ | massicois 28,5€
  • DURÉE :
    1h20 sans entracte

Partager


La Belle et la Bête

samedi 16 décembre | 20h - dimanche 17 décembre | 16h


Malandain Ballet Biarritz


La Belle et la Bête en version néo-classique. Thierry Malandain s’empare du conte et tisse une danse gracieuse et déliée.
Quoi de plus emballant qu’une variation chorégraphique sur le célébrissime conte La Belle et la Bête ? Thierry Malandain, le chorégraphe néo-classique le plus talentueux de France, a décidé de relever le défi, en s’inspirant non seulement du célèbre film éponyme de Jean Cocteau mais aussi de la version originelle de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont. Ce ballet enchante le spectateur par la délicatesse de ses motifs, la limpidité des ensembles, et la musique de Tchaïkovski, celle de la sixième symphonie dite pathétique, dont le compositeur écrivait dans une lettre à un ami : « Je peux dire honnêtement que jamais dans ma vie je n’ai été si content de moi-même, si fier, ni si heureux d’avoir créé quelque chose d’aussi bon ». Quelques accessoires suffisent à planter le décor, et la danse tout en arabesques et volutes surgit. Telle une bouffée de virtuosité portée par une formidable compagnie de vingt-deux danseurs.

« Sans se pencher sur toutes les interprétations du conte, on peut y déceler un récit initiatique visant à résoudre la dualité de l’être : la Belle incarnant l’âme de l’être humain et la Bête, sa force vitale et ses instincts. Avec Jean Cocteau, dont le film sortit en 1946, le regard se porte sur la représentation des démons intérieurs de l’artiste à travers la double nature de la Bête. Unité perdue ou nature humaine déchirée, quoiqu’il en soit, sur des pages symphoniques de Tchaïkovski, dans notre proposition la Bête, délivrée de ses démons intérieurs, épousera la Belle sous un soleil ardent.» Thierry Malandain

Extrait vidéo



 
Coproduction Opéra Royal / Château de Versailles Spectacles, Biennale de la danse de Lyon 2016, Opéra de Saint-Etienne, Ballet T - Teatro Victoria Eugenia Donostia / San Sebastián, CCN Malandain Ballet Biarritz
Partenaires : Donostia / San Sebastián Capitale Européenne de la Culture 2016, Orquesta Sinfónica de Euskadi (Espagne), Opéra de Reims, Teatro Mayor de Bogota (Colombie), Fondazione Teatro Communale Città di Vicenza (Italie), Equilibre-Nuithonie-Fribourg (Suisse), Théâtre Olympia d’Arcachon, Théâtre – Le Forum de Fréjus

Avant-première avec l’Orchestre Symphonique d’Euskadi
Versailles - Opéra Royal - les 11, 12, 13 décembre 2015




Photos : Olivier Houeix

Distribution

LA BELLE ET LA BÊTE
Musique
Piotr Ilitch Tchaïkovski
Chorégraphie
Thierry Malandain
Décor et costumes
Jorge Gallardo
Création lumière
Francis Mannaert
Réalisation costumes
Véronique Murat
Réalisation décor
et accessoires
Frédéric Vadé
Réalisation masques
Annie Onchalo

Maîtres de ballet
Richard Coudray,
Françoise Dubuc

Artistes
chorégraphiques

Ione Miren Aguirre,
Raphaël Canet,
Mickaël
Conte,
Frederik Deberdt,
Romain Di Fazio,
Baptiste Fisson,
Clara Forgues,

Michaël Garcia,
Irma Hoffren,
Miyuki Kanei,
Mathilde Labé,
Hugo Layer,
Guillaume Lillo,
Claire Lonchampt,
Nuria López Cortés,
Arnaud Mahouy,
Ismael Turel Yagüe,
Patricia Velazquez,

Allegra Vianello,
Laurine Viel,
Daniel Vizcayo,
Lucia You González.