The Beggar's Opera

Représentations

samedi 2 février | 20h
dimanche 3 février | 16h

Informations

  • TARIFS :
    Cat.1
    normal 55,5€ | massicois 40€
    Cat. 2
    normal 51€ | massicois 38€
  • DURÉE :
    1h50 sans entracte
Réserver en ligne

Partager


The Beggar's Opera

2 et 3 février


Ballad opera de John Gay et Johann Christoph Pepusch


Plus qu’un opéra à proprement parler, The Beggar’s Opera est une pièce de théâtre entremêlée d’une soixantaine de chansons populaires et d’airs, les « tubes » de l’époque, dont certains ont même pu être attribués à Purcell ou Haendel.
Tout en relatant une cupidité capitaliste et des inégalités sociales qui pourrait rivaliser avec Les Misérables, ce spectacle mis en scène par Robert Carsen est l’occasion de redécouvrir le texte satirique de John Gay ainsi que les talents d’improvisateurs des musiciens des Arts Florissants, qui vont faire revivre la partition chaque soir comme le ferait un musicien de jazz qui apporte son propre style aux standards.

Ecrit par John Gay en 1728, The Beggar’s Opera, en créant une histoire autour de chansons préexistantes, est généralement considéré comme la première comédie musicale, avec près de trois cents ans d’avance sur cette mode. John Gay a repris certains des airs les plus connus de son époque, à la fois classiques et populaires, en les intégrant à un conte férocement satirique, dont l’action se place parmi les voleurs, les proxénètes et les prostituées de Londres. Dès sa première représentation en 1728, cette pièce rencontre un énorme succès et a depuis donné lieu à de nombreuses adaptations théâtrales, musicales et cinématographiques. Elle explore un monde cynique où cupidité capitaliste, crime et injustice sociale sont les normes.
Tous, politiciens et fonctionnaires, sont, par définition, corrompus sans qu’on y puisse rien faire, si ce n’est y prendre part, pour tenter de s’en sortir. Cela vous rappelle quelque chose ? Rien n’a vraiment changé depuis la création du spectacle et les thèmes de L’Opéra des gueux continuent de hanter la télévision et le cinéma.
Robert Carsen



Photos : Patrick Berger
Production C.I.C.T.– Théâtre des Bouffes du Nord
Coproduction Les Arts Florissants avec le soutien de CA-CIB; Angers Nantes Opéra ; Opéra de Rennes ; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg ; Opéra Royal / Château de Versailles Spectacles ; Grand Théâtre de Genève ; Théâtre de Caen ; Edinburgh International Festival ; Festival di Spoleto ; Centre Lyrique Clermont-Auvergne ; Opéra Royal de Wallonie-Liège ; Opéra de Reims / La Comédie de Reims CDN ; Teatro Coccia Novara ; Teatro Verdi Pisa ; Attiki cultural Society ;
Cercle des partenaires des Bouffes du Nord
Avec le généreux soutien de la Fondation KT Wong
Construction des décors Ateliers d’Angers Nantes Opéra
 


 

Distribution

Ballad Opera de John Gay et Johann Christoph Pepusch
Dans une nouvelle version de Ian Burton et Robert Carsen
Mise en Scène Robert Carsen
Conception Musicale William Christie

Scénographie James Brandily
Costumes Petra Reinhardt
Chorégraphie Rebecca Howell
Lumières Robert Carsen et Peter van Praet
Dramaturgie Ian Burton
Collaboration à la mise en scène Christophe Gayral
Assistant à la mise en scène Stéphane Ghislain Roussel
Création maquillage/coiffures Marie Bureau du Colombier
Création son Léonard Françon
Directeur de casting David Grindrod CDG
Surtitrage Richard Neel
Stagiaire costumes Jana Höreth
Stagiaire scénographie Ava Rastegar

Avec
Mr Peachum Robert Burt
Mrs. Peachum / Diana Trapes Beverley Klein
Polly Peachum Kate Batter
Macheath Benjamin Purkiss
Lockit Kraig Thornber
Lucy Lockit Olivia Brereton
Jenny Diver Lyndsey Gardiner
Filch / Manuel Sean Lopeman
Matt Gavin Wilkinson
Jack / Gardien de prison Taite-Elliot Drew
Robin Wayne Fitzsimmons
Harry Dominic Owen
Molly Natasha Leaver
Betty Emily Dunn
Suky Louise Dalton
Dolly Jocelyn Prah

Et les musiciens de l’ensemble Les Arts Florissants
Direction et clavecin Florian Carré
Recherches musicales Anna Besson et Sébastien Marq
Edition musicale Pascal Duc (les Arts Florissants)