Aria

Représentations

Vendredi 15 novembre • 20h

Informations

  • TARIFS :
    Cat.1
    normal 44€ | massicois 33,50€
    Cat. 2
    normal 39€ | massicois 29,50€
  • DURÉE :
    2h entracte compris

Partager


Aria

Vendredi 15 novembre • 20h


Emiliano Pellisari • No Gravity Dance Company


Musiques baroques et danseurs se mêlent pour un ballet aérien tout en poésie et en lyrisme.
Grâce au style de ses représentations et à l’émerveillement suscité par les somptueux décors et le timbre des chanteurs, l’opéra baroque a atteint un degré de popularité sans égal, séduisant les publics de toute l’Europe. La musique et la scénographie étaient les piliers de spectacles ingénieux, où l'audition et la vue se perdaient dans les méandres du merveilleux et de la magie.
Aria associe la virtuosité de l'opéra, l’éblouissement scénographique du baroque italien avec les mouvements tourbillonnants des danseurs évoluant dans l'incroyable univers fantaisiste d’Emiliano Pellisari – on a tous gardé en mémoire le spectacle De l’Enfer au Paradis présenté en 2016 -, où l’espace n’a plus ni limites ni repères et où l’apesanteur des corps dans l’air fascine et envoute. Le répertoire de musique baroque italienne allant de Monteverdi à Pergolèse en passant par Vivaldi est revisité de manière inédite et originale où même les musiciens et les chanteurs tournent comme de petits papillons.
Un spectacle visuel à la dimension onirique, surréaliste et fantastique.

« Emiliano Pellisari ouvre grandes les portes de l’imagination, là où règnent les arts et les techniques qui touchent au merveilleux, à la grâce… » TÉLÉRAMA
« Le chorégraphe fait littéralement voler ses interprètes, assimilant le rêve à la réalité. » LE FIGARO

Vidéo



 


Un spectacle Gruber Ballet Opéra, No Gravity Ltd, Emiliano Pellisari studio


Distribution

Mise en scène – Concept Emiliano Pellisari
Chorégraphie Marian Porceddu

No Gravity Dance Company, 6 danseurs acrobates
Ensemble Baroque de Rome
Direction musicale Prisca Stalmarski
Soprano Susanne Bungaard
Sopraniste Angelo Bonazzoli